Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
Accueil / A savoir / Communiqués / Port du masque
26 novembre 2020

Port du masque

Le juge des référés suspend l’exécution de la délibération d’un conseil municipal décidant que le port du masque n’est pas obligatoire sur sa commune.

Alors que le préfet de Corse, préfet de la Corse-du-Sud, venait d’imposer le port du masque pour les personnes de onze ans et plus dans tous les espaces publics des villes et villages du département de la Corse-du-Sud à compter du 1er novembre 2020, le conseil municipal de la commune de Sari Solenzara a décidé, le 30 octobre 2020, qu’il n’y avait pas lieu de rendre le port du masque obligatoire dans tous les espaces publics extérieurs sur le territoire de la commune.
Saisi par le préfet, le juge des référés du tribunal administratif de Bastia, qui n’avait pas à apprécier le bien-fondé de l’arrêté préfectoral, a suspendu l’exécution de la délibération du conseil municipal au motif qu’une commune ne dispose d’aucune compétence légale en matière de police sanitaire, celle-ci relevant des seules autorités de l’Etat. Par ailleurs, si le maire peut, dans le cas où des circonstances locales le justifient, aggraver les mesures prises par l’Etat, il ne peut pas les alléger.

> Lire l’ordonnance n° 2001207 du 25 novembre 2020

  • La Lettre de la justice administrative

    Consultez tous les numéros

    lalja

Toutes les actualités

toutes les actualités